Data-Rex

Le retour d’expérience (REX) représente un enjeu fort pour la fiabilité des systèmes et process. Il est constitué de trois grandes étapes : la collecte et le traitement et la diffusion des informations. La façon la plus simple de collecter les récits de REX est de passer par le langage naturel pour un recueil d’informations complet, sans biais et au plus près du réel. La qualité des données recueillies dépend du fait que le rédacteur soit guidé dans sa démarche sans être enfermé dans un cadre de pensée a priori. Par rapport à l’information structurée par les champs prédéfinis, l’information textuelle recueillie est plus riche, ce qui permet une analyse du REX en profondeur. Mais elle représente un volume important et complexe à exploiter manuellement. Une des clés passe alors par l’assistance à la saisie et l’exploitation automatique ou semi-automatique des données du REX. Le traitement automatique du langage permet d’enrichir les requêtes de recherche pour s’adapter à la diversité des vocabulaires et formulations et faire remonter des résultats exhaustifs classés par pertinence. De plus l’exploitation automatique des données à l’aide du traitement automatique du langage permet à la fois de faire émerger les cas similaires pour les comparer, de révéler des signaux faibles et de proposer des visualisations et cartographies innovantes pour l’aide à la décision, comme par exemple les schémas de causalité. L’analyse ergonomique permet de modéliser vos processus de collecte des données de REX pour comprendre les difficultés et proposer des améliorations. Celles-ci peuvent porter sur votre organisation du retour d’expérience ou la re-conception de vos outils de saisie et d’exploitation du REX. A partir de plusieurs expériences communes nous avons élaboré une démarche d’accompagnement qui permet d’associer analyse sémantique et ergonomie pour vous aider à améliorer l’exploitation des informations du REX.

Nos prestations

  • Analyse ergonomique de votre processus REX
  • Analyse ergonomique de votre application logicielle REX
  • Cartographie linguistique de votre base de données textuelle : génération de lexiques de termes (mots et expressions) et de leurs fréquences d’apparition à partir des éléments textuels de votre base de données REX.
  • Constitution de vos ressources ontologique et terminologique : construction de l’arbre de vos termes et expressions métiers, prise en compte de la diversité langagière (synonymes, acronymes, traductions, …)
  • Analyses sémantiques des facteurs d’émergence des évènements indésirables (causes, contextes, , …) et de leurs combinaisons,
  • Identification des fonctionnalités logicielles de traitement automatique du langage (TAL) à implémenter dans votre environnement informatique de REX
  • Accompagnement depuis la définition du cahier des charges jusqu’au choix d’une solution ou à l’accompagnement d’une équipe informatique de développement.

Qui sommes nous ?

 

Cénohia conseil possède plus de 15 ans d’expérience en ingénierie sémantique.

 

Spécialisée dans la construction outillée de dictionnaires métiers (ontologies et terminologies, norme ISO 704) et dans l’aide à la conception ou à la sélection de solutions informatiques de traitement automatique du langage naturel (TALN).

La société collabore à des projets avec des centres de recherche universitaires et dispose de formateurs référents en ingénierie sémantique (Université de Grenoble, Université d’Orléans, Université de Savoie, INSEEC, …)

   

Idénéa ergonomie possède plus de 18 ans d’expérience dans l’appui conseil en ergonomie pour l’amélioration des logiciels, systèmes d’informations, applications mobiles et sites web.

 

Nos prestations permettent l’amélioration de l’expérience utilisateurs et de la simplicité d’usage au travers d’une palette de prestations allant de la revue ergonomique d’une application existante jusqu’à l’aide à la conduite du changement lors du déploiement de systèmes.

cecile.million-rousseau@cenohia.com  

 

  stephane.denis@idenea.fr  

 

Le TAL

Le traitement automatique du langage (TAL) repose sur le domaine de la linguistique (étude des langues humaines et de leur évolution) et sur le domaine de l’informatique en termes de stoclage de données et d’algorithmes de traitement des textes.
On parle aussi d’analyse sémantique de textes ou de TextMining.

A l’origine du TAL, nous pouvons citer le Linguistique Ferdinand de Saussure (1916) qui a posé les principes de la linguistique générale, et la machine de Turins (1936) considérée comme le premier ordinateur capable de décoder un texte.

Aujourd’hui, à l’heure du Big Data, le TAL prend une place centrale dans l’analyse des données. En effet, 80% des données générées sont des textes. Leur exploitation devient incontournable comme support à la définition de la stratégie des organisations. Et leur volume est tel qu’une analyse sémantique informatisée doit nécessairement venir en support de l’analyse humaine.

Le TAL est présent dans différentes fonctionnalités logicielles telles que :

  • la recherche d’information,
  • l’aide à la rédaction,
  • l’analyse de similarités et la recherche de précurseurs,
  • la classification automatique des documents,
  • la génération automatique de résumés,
  • la traduction,
  • et de manière général, il intervient chaque fois qu’il y a une interaction homme/machine (dictée d’un texte à son téléphone, échanges avec un Chabot, …)

Le TAL repose sur le langage métier de l’organisation (que nous appelons ontologie et terminologie). Il prend en compte la complexité de la langue (temps des verbes, phrases négatives, chronologie) et sa diversité (synonymes, acronymes, traductions, …).
Il peut alors restituer une analyse du sens des textes en fonction du point de vue de l’utilisateur.

L’ergonomie

L’ergonomie est la discipline qui permet l’amélioration des outils et processus à l’aide de l’analyse de la réalité des pratiques.